Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 21:34

dominos_250x251.jpgLa théorie des dominos est une théorie américaine simple, initiée notamment à l'époque de la guerre froide. Selon les créateurs de cette théorie, instaurer une politique capitaliste (de gré ou de force) dans un pays communiste allait permettre l'émergence de nouveau pays capitaliste autour de cette zone, par « effet domino ». Avec la guerre en Afghanistan et surtout celle en Irak, les Américains, en plus d'y chercher des d'intérêts économiques évidents pour tous, ont sincèrement tenté, a mon avis, d’instaurer les germes de la démocratie dans une zone du monde pas franchement réputée pour sa liberté de parole, de vote et d'expression. D'abord l'Afghanistan, ensuite l'Irak, puis l'Iran, éventuellement l'Arabie saoudite etc... Plus de 9 ans après l'intervention en Afghanistan et 6 ans en Irak, force est de constater que l'objectif est loin d'être atteint. Un conflit qui s'enlise, une résistance qui n'en démord pas et qui a causé des
pertes sans précédent aux forces occidentales depuis le début de l'année, une guerre de plus en plus impopulaire...  Si on ne peut pas encore parler d'échec (peu d'experts tablent sur un retour des talibans au pouvoir en Afghanistan) le constat n'est pas glorieux. Certes, nous, pauvres citoyens que nous sommes, nous n'avons pas la moindre idée de ce qui se trame en coulisses entre les forces occidentales et leurs satellites désormais au pouvoir en Irak et Afghanistan, mais cette nation de paix basée sur une démocratie sans faille est loin d'avoir vu le jour.

Il se cache dans la montagne sous une grotte

l'Iran peut respirer. La contamination par le virus "democratinus americanus" n'est pas prête de faire vaciller Téhéran et son bien aime
Ahmadinejad , orateur hors pair et grand amateur des partis d'opposition a ses heures perdues. Car la situation militaire, en Afghanistan notamment, n’est pas rose. Un de mes anciens amis est aujourd'hui membre des parachutistes dans la royal army. C'est un soldat d'élite, dont le rôle est également celui d'éclairer (ou ouvrir la voie) a ses troupes. Bref, c’est pas du sérieux. Bien qu'il ne puisse pas parler de ce qu'il fait là-bas (pas le droit, ni l'envie peut-être) il m’avait fait comprendre que la situation s'enlise toujours un peu plus. Les attaques des talibans sont aussi soudaines qu'imprévisibles. A peine ils ont attaqué un poste isolé qu'ils repartent de plus belle dans leurs cavernes ou dans leurs villages, déguisés comme de simples civils, sur qui ils peuvent compter d'ailleurs. Du coup, face à cet ennemi invisible, la décision prise est celle de tout bombarder par les airs. Une fausse solution, car s'il y des pays qui doivent être vaincus par des armées au sol, ce sont bien ceux-là. Les Américains s’y cassent les dents, les russes s’y sont cassé les dents, Alexandre le Grand s’y était cassé les dents. Personne n’a jamais conquis l’Afghanistan.


La théorie des dominos n'a donc pas fonctionné. Le président George w.Bush et son administration ont soit surestimé la capacité des peuples d'Iran et d'Afghanistan a prendre leur destin en main, soit ils ont sous-estimé la résistance de ceux qu'ils étaient censés dégager. Il y a peut-être un peu des deux la dedans. Du coup, l’Occident se retrouve désormais avec deux énormes fardeaux sur les bras: l'Irak et l'Afghanistan.  Les espoirs d'une propagation de la démocratie a toute la région s'est soldée par un échec, il est donc hors de question de partir de ces pays sans avoir, au moins fini le travail là-bas.  Il en va de la crédibilité de la coalition internationale, et des Etats-Unis avant tout.il en va aussi de notre sécurité. Partir en plein milieu du travail serait, a mon sens, une colossale erreur. Conscient de cela, Bush a toujours admis que la reconstruction de ces deux pays et le que le retrait des troupes américaines prendrait du temps. Son successeur,s'il est plus pressé, a lui aussi les mains liées. De l'issue de la guerre en Irak et en Afghanistan dépendront beaucoup de choses à l'avenir. 


Partager cet article

Repost 0
Published by SimSalatrim - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Kayam 18/03/2011 14:26



Le nouvel ordre mondial se déssine plutôt que prévu, la chute récente de deux régimes on est la preuve, l'effet dominos se précise (ou pas!!) de nouveaux front s'ouvrent. La seule question qui me
vient à l'esprit est ''est ce que invariablement ces pays doivent subir le KO?''



UcCaBaRuCcA 11/08/2010 20:47



Il risque d'y avoir un changement majeur au niveau de la politique mondial dans les prochaines decennie. Aujourd'hui l'occident exporte et impose la démocratie sous pretexte qu'elle amène la
richesse (même si en réalité, c'est plutot le contraire). Qu'en sera t il lorsque la Chine sera la première puissance mondiale? Comment justifier les guerres de democratisation alors que le
systeme qui marche(ra) le mieux est une dictature?



Présentation

  • : En regardant par la fenetre
  • En regardant par la fenetre
  • : Un blog sur l'actualité, la politique, la société, l'économie, l'information. Plusieurs rédacteurs de tout horizons politiques et géographiques. Le but étant le dialogue, chaque commentaire trouvera une réponse de notre part.
  • Contact