Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 13:30

 

salaison.jpg

L’apéro géant saucisson et pinard lancé sur Facebook et qui devait se tenir vendredi au cœur du quartier multi-ethnique de la Goutte-d'Or a finalement été interdit par la préfecture de Paris afin d’éviter les « risques de débordements violents et haineux ». Inutile de tourner autour du pot, l’initiative de de cet apéro géant, auquel avait convié (entre autres)  le groupuscule proche de l’extrême droite Bloc identitaire, apparaissait clairement comme une réponse aux nombreux musulmans qui, tous les vendredi, barrent les rues de la Goutte d’Or pour y faire leurs prières, empêchant, volontairement ou pas, le passage des riverains qui résident dans le quartier. Hasard du calendrier ou pas, ce vendredi est également le jour de la rencontre entre l’Angleterre et l’Algérie ainsi que l’anniversaire des 70 ans de l'appel du 18 juin 1940 lancé par le général de Gaulle. Provocateur ou pas, chacun en jugera, mais l’apéro était considéré, selon sa fondatrice, avant tout comme une « protestation joyeuse ».


Les autorités, sous la pression des partis de gauche, de certains ministres, du maire de Paris et de diverses associations antiracistes, ont donc préféré jeter de l’eau sur le feu plutôt que de l’huile, s’assurant ainsi d’éviter toute escalade à la violence. Cette décision, qui vaudra aux forces de l’ordre quelques coups et insultes en moins, est pourtant lourde de conséquence. Il faut aller au bout du raisonnement et se poser la question suivante : ce type d’apéro a-t-il été annulé pour l’occasion ou le saucisson et le pinard sont-ils devenus (eux aussi), des ennemis de la République, symboles d’un politiquement incorrect désormais devenu règle générale en politique et chez les médias  ? Je n’espère pas.

 

Mettez un étranger devant une table remplie de charcuterie, de fromages et de vins et il ne lui faudra pas plus de 30 secondes pour qu’il pense à la France. Comme la mozzarella et la pizza font penser à l’Italie, les aliments mentionnés précédemment font penser au bleu blanc rouge. Or, religion oblige, les musulmans et les juifs pratiquants sont « de facto » exclus de tout événement où le vin et la viande de cochon sont au menu. Et c’est là que les amateurs de la bonne chère et du bon vin auront envie de dire « tant pis pour eux non ? ». Doit-on interdire à des personnes de manger du saucisson et de boire du vin au motif qu’une partie (minoritaire) de la population française ne peut pas se joindre à eux ? Une petite frange de la population dicte ses règles à la majorité et le gouvernement, trop enclin à préserver « l’ordre public », n’y voit rien à redire. Dans ce cas, autant interdire les « soirées couscous », la « fête de la bière », « les rencontres entre chrétiens », « entre juifs », « entre musulmans », entre « arabes », « anglais », « espagnols » ou « italiens » qui se multiplient sur les réseaux sociaux. Allons plus loin et interdisons même les « fêtes entre voisins », entre « geeks », entre « gros ou maigres », entre « amateurs des films pornos pour nains », « films pornos entre outzbeks », voire « films pornos entre nains outzbeks » au motif qu’elles excluent telle ou telle frange de la population. Quelle est la frontière entre liberté de réunion et communautarisme ? Manger du saucisson et du vin serait-il devenu du communautarisme ?

 

La décision d’annuler l’apéro géant sur ce thème vendredi n’est pas claire. Les autorités ont, peut-être à juste titre, voulu empêcher des dérapages, mais elles ont jeté un pavé dans la mare et devraient clarifier leur situation. Quelle va être leur position si ce type d’initiative sera proposé un autre jour de la semaine, dans une autre ville et dans un autre quartier ? Plus que la réforme des retraites, il sera difficile pour le gouvernement de faire passer une interdiction générale des apéros saucisson et pinard. Car comme le disait Jean Gabin, "dans chaque Français il y a un cochon qui sommeille…"

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SimSalatrim - dans Société
commenter cet article

commentaires

UcCaBaRuCcA 02/07/2010 18:26



les rues sont bouclés par les musulmans qui font la prières? Vous voulez dire qu'ils bloquent l'acces au quartier, par la force, pendant les heures de prières?


C'est une information qui m'est nouvelle. Je ne savais pas. Dans ce cas là, et si c'est le cas, il faut envoyer un car de CRS.


Mais si ces musulmans ne font "que" prier, comme certains catholique prient en groupe dans la rue en italie, alors je ne vois pas où est le problème. la religion (la vrai), est une valeur ajouté,
pas une menace.



Olivia Oliveira 02/07/2010 10:06



Le sujet ici est bien traité, et en finesse. Il y a eu en effet deux poids deux mesures dans cette affaire. Parce que, comment peut-on tolérer que des rues entières soient bouclées aux passants
qui ne sont pas de confession musulmane sous prétexte de prière ? la prière peut se faire chacun chez soi, le coran n'oblige pas de se regrouper de cette manière ostentatoire. Pour les
protagonistes du saucisson-pinard, il aurait mieux valu la jouer plus fine en faisant un appel "saucisson-baguette" également très représentatif de notre société. Les pouvoirs publiques auraient
eu plus de mal à faire interdire. dommage.



UcCaBaRuCcA 17/06/2010 18:36



La loie sur la consommation d'alcool sur la voie publique différe suivant le lieu car ce sont les municipalités qui legiferent en la matiere. Dans la grande majorité des cas il y a des arrêtés
municipaux contre la consommation d'alcool sur la voie publique. L'etat d'ivresse manifeste c'est encore autre chose.


ça dépends vraiment des lieux, mais en générale c'est interdit.


Exemple:


la consommation d’alcool est interdite sur le pont des Arts (Paris) à partir de 16h00 jusqu’a 7h00 et ce, du 1er mai au 31 octobre.


A' Lyon tu peux boire ton verre en terrasse (lieu privé) mais dès que tu sort sur le trottoir tu risques de te faire reprendre.



SaMaNtHa 17/06/2010 12:59



Petite rectification, il n'est pas interdit de consommer de l'alcool dans la rue, la loi interdit seulement l'IVRESSE sur la voie publique.


Pour en revenir à la prière dans la rue, je trouve inacceptable que ce soit autorisé par la mairie et que les habitants (non musulmans) ne se manifestent pas plus. La France est un pays LAïQUE,
les prières doivent avoir lieux dédiés, dans les lieux de culte. Il n'y a qu'en France qu'on voit ca. J'imagine bien un groupe de juifs prier dans les rues d'Alger ou de Riyadh...



UcCaBaRuCcA 16/06/2010 22:45



Je pense que les autorité ont eu raisond 'annuler ce rassemblement, comme elles ont fait pou rd'autre. D'abord parce que la consomation d'alcool est interdite sur la voix publique.


Ensuite parce que c'est clairement un acte de provocation contre une population minoritaire.


Enfin parce que raisonablement, les autorités ont jugé que le mélange alcool+ extreme droite + musulman est explosif.



Présentation

  • : En regardant par la fenetre
  • En regardant par la fenetre
  • : Un blog sur l'actualité, la politique, la société, l'économie, l'information. Plusieurs rédacteurs de tout horizons politiques et géographiques. Le but étant le dialogue, chaque commentaire trouvera une réponse de notre part.
  • Contact