Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 23:23

Dieudo-KKKC’est désormais devenu un gros-mot à la télévision, à la radio, dans les journaux… Prononcer son mot fait de vous un facho, un intégriste, un extrémiste, un antisémite… Depuis le 1er décembre 2003 et son fameux sketch sur le colon israélien lors de l’émission « On ne peut pas plaire à tout le monde », animée par le philosophe Marc-Olivier Fogiel, Dieudonné, de son vrai nom Dieudonné M'bala M'bala, est devenu LA personne à abattre. Ou plutôt, elle l'était, car plus aucun média ne prend le risque de passer un de ses sketchs, au risque d'avoir toute la profession à dos. Mais le problème Dieudonné est plus compliqué que ça.
 

 

Le plus talentueux des comiques français (il survole de très, très très loin les Gad Elmaleh, Jammel Debbouze et autres Dubosc) est également une personnalité complexe, qui a payé cher sa non-conformité mais aussi ses déclarations faites à la fois de vérités, mensonges, provocations, conneries etc. Entre 2000 et 2003, certaines de ces interventions lui ont valu plusieurs procès. "« Les Noirs ne sont autorisés que dans quelques plages d'expression : le sport et l'humour ... et on ne pourra jamais aller plus loin, avoir des responsabilités car les Noirs ne sont que des grands enfants, des clowns pour le Blanc esclavagiste, le capitaliste puissant (…) on ne parle que pour faire rire ; jamais nous ne pourrons être des hommes de pouvoir" disait-il en 2000. Si l'histoire lui aura donné tort, avec l'élection d'Obama à la tête de la présidence américaine, ses propos sont aussi teintés de vrai. Dans les films américains, le meilleur ami du héros (blanc), est quasiment toujours le "noir de service", clown à ses heures perdues, maladroit souvent, juste bon à faire rire le spectateur. C'est une caricature, mais une caricature de la vie. Autre intervention :" “Le peuple élu”, c’est le début du racisme. Les musulmans aujourd’hui renvoient la réponse du berger à la bergère. Juifs et musulmans pour moi, ça n’existe pas. (…) Ce sont deux notions aussi stupides l’une que l’autre (…) Certains musulmans prennent la même voie en ranimant des concepts comme “la guerre sainte". Ici encore, tout le monde est dans le même sac. Juifs, musulmans, personne n'est meilleur ni pire que l'autre.

Dieudonné, dans ses sketchs, n'a par ailleurs épargné personne, imams, rabbins, chrétiens, toutes les religions et toutes les corporations y passent.Mais son sketch sur le colon israélien, effectué en direct le 1er décembre 2003 a visiblement été celui de trop, celui qui a sonné le début de sa fin (médiatique). Ci-dessous, la vidéo, pour que chacun puisse se faire sa propre idée.

 

"Moudjahidin du rire", "bombe artisanale" "l'axe du bien"… des phrases qui ne passent pas, surtout pas face à un maghrébin (Djamel, qui, plus intelligent que les autres, avait compris que c'était un sketch), et surtout pas à la télévision, à l'heure du politiquement correct. La fin du sketch est, il est vrai, très osée. Faire le salut hitlérien (Dieudonné a volontairement joué sur l'ambiguïté pour que l'on croit cela) à une heure de grande écoute et notamment en faisant référence aux people juif, c'était culotté. Suite à ce sketch, ses apparitions télévisuelles se sont éteintes peu à peu, malgré ses tentatives de justification 

 

   

Oui, il y a des juifs crétins. Tout comme il y a des chrétiens crétins, des musulmans crétins, des bouddhistes crétins et des athées crétins. Par ailleurs, il faut se poser la question du "peut-on rire de tout". La Shoah a été effectivement un événement tragique du siècle dernier, mais ce n'est pas le seul génocide de l'histoire, loin de là. Rwanda, Ex-Yougoslavie, URSS, Amérindiens, Grand bond en avant de Mao… Des centaines de centaines de génocides ponctuent notre passé, et pourtant, ce ne sont pas des sujets tabous. En revanche, la Shoah est un thème tabou. Mais en débit de leurs souffrances, terribles et inimaginables, les juifs sont-ils à l'abri de la moquerie? Est-il interdire de se moquer d'un juif? Et encore, pour être plus exacts, Dieudonné sépare juifs et juifs sionistes, qui, selon lui, utilisent la "pornographie mémorielle" de la Shoah  pour que le "lobby sioniste (…) cultive l’unicité de la souffrance". Encore une fois, je le précise, la Shoah est un événement terrible de notre histoire, mais en tant que citoyen libre, j'estime que personne n'est à l'abri de la moquerie. Certaines minorités ne doivent pas nuire à la liberté d'expression, le droit fondamental qui, a mes yeux, a le plus de valeur. Moi-même journaliste, je m'insurge contre le politiquement correct qui sévit depuis quelques années dans les médias, qui oblige les présentateurs à rester dans des rails préétablis et les comiques à s'autocensurer.  

Présent sur le plateau de l'émission ZAP 8, Bruno Solo a une fois présenté le problème Dieudonné de la façon la plus claire qui soit. Son explication est, à mon sens, juste et honnête.

 

 

Rien à rajouter. Ah si, virez l’animatrice Rachel Bourlier, qui ne veut "pas faire la pub" à Dieudonné. C'est bien. Elle a bien écouté ses chefs, qui eux aussi souhaitent faire un audimat tout en douceur. Bruno Solo a raison sur deux points essentiels. Dieudonné, se sentant de plus en plus isolé, a sans cesse ajouté de la provocation à la provocation. Or les médias, il faut les caresser dans le sens du poil. Peu à peu, il a fini par s'isoler, devenant une caricature de lui-même, ses déclarations étant systématiquement zappées et ignorées. Clémentine Célarié est une autre personnalité qui a eu le courage (ou la folie, c'est selon), de donner son point de vue sur l'affaire Dieudonné. On sent d'ailleurs le malaise sur le plateau au moment où elle prononce le mot de l'artiste.

Qui est Dieudonné au final ? C’est avant tout une victime des média. Quelqu’un d’extrêmement talentueux, mais pas malin dans sa conduite, qui a fini par totalement s'isoler en raison de sa conduite "jusqu'auboutiste", en dépit d'idées et de thèses qui méritaient le débat. Provocateur, il a porté préjudice à son combat et le responsable de cet échec lui est imputable, notamment à cause de sa politique de radicalisation (anti-sioniste, pro-Hamadinejad à outrance et anti-américaine) qui l’a écarté de la scène publique au sens large. On ne change pas les choses en étant isolé, on les change en s’impliquant. Mais comment s’impliquer quand on ne veut plus de vous ? Sacré dilemme.

 Seule solution, continuer à parler de tous ces thèmes avec dérision dans ses sketchs, ce que Dieudonné fait merveilleusement bien. Je souhaite que Stéphane Guillon, l'ancien chroniqueur  de France-Inter (qui ne me fait pas rire du tout mais dont j'apprécie sa liberté de ton et de parole), de  réussir aussi bien en spectacle, maintenant que les médias ne veulent plus de lui non plus.

Vive la liberté. 

 

 

Un des grands sketchs de Dieudonné

________________________________________________________

Le point de vue de UcCaBaRuCcA: http://enregardantparlafenetre.over-blog.com/2014/01/dieudonn%C3%A9-ou-la-vague.html

Partager cet article

Repost 0
Published by SimSalatrim - dans Société
commenter cet article

commentaires

N Gabriel 13/04/2014 19:44

" Rwanda, Ex-Yougoslavie, URSS, Amérindiens, Grand bond en avant de Mao…"

Vous avez oublié l'Arménie, et vous avez oublié un gros détail: tous les génocides que vous citez ont été initiés pour des raisons économiques, religieuses ou de conquête territoriale dans des lieux précis. Les juifs sont les seuls à avoir été exterminés en tant que "juifs" ... Vous voyez la différence? Les USA qui ont éliminé des tribus indiennes, c'était pour prendre leurs terres, ils n'allaient pas chercher ailleurs des indiens à éliminer, ils tuaient "utile" si on peut dire.. Alors qu'aller chercher des enfants de 6 à 12 ans dans des écoles, c'est 'utile"??

UcCaBaRuCcA 13/04/2014 21:11

Je vois ce que vous voulez dire, mais ça ne constitue pas pour moi une différence notable. Les Juifs n'ont pas été exterminés "gratuitement", mais au nom d'une idéologie. La différence est que celle-ci nous semble encore aujourd'hui complètement irrationnelle, mais est-il possible de dire qu'un génocide, celui amérindien par exemple, puisse se baser sur une idéologie rationnelle? Non.

UcCaBaRuCcA 24/10/2012 19:22


@ Ishtar


 


Tu n'as pas complètement tord, si tu lis mon commentaires tu verras que je suis d'accord avec toi. sauf sur un point: Dieudonné est (fu?) l emeilleur comique des 15 dernières années. Même pour
Mahmoud j'ai vraiment rigolé, malgrè comme je l'ai expliqué plus haut et comme tu le dis, des clair relent anti semite dans certains sketch.


Je crois qu'il s'est entortillé dans un schema de provocation par l'extreme, ce qui lui fait dire ce qu'il dit, et qui est condannable. Mais il reste quelqu'un d'une grande valeur artistique, et
j epense aussi d'une certaine valeur intellectuel

ishtar 09/10/2012 20:36


Dénoncer les idées fascistes et racistes, qui reposent sur la haine de l'autre et les fantasmes à son propos, ça ne relève pas de la haine mais de la salubrité publique.


 


 

mdcame 09/10/2012 16:22


T'as vraiment rien compris à Dieudo, mais c'est pas grave... Ce qui est sûr c'est que le plus haineux des deux c'est bien toi.

ishtar 09/10/2012 10:16


Dieudonné est absolument nul comme comique. Ses spectacles n'ayant plus rien de drôle, son inspiration épuisée, il s'est reconverti dans la propagande facho , antisémite et révisionniste.


Il est devenu fanatique et ses prestations publiques ressemblent plus à des meetings de propagande d'extrême-droite antisémite qu'à des spectacles.


 


A cout d'inspiration, démuni de talent, sans aucune dignité pour lui-même et son public, de mauvaise foi, il ne sait que propager la haine.

Chute d'un artiste, plus bas que le caniveau. Totalement discrédité, il n'attire plus qu'un public à son image, ignare et pétri de ressentiment et de haine.


 


Cela fait longtemps qu'il ne fait plus rire.  (sans parler de ses condamnations pour incitation à la haine)


 


Beurk !

Présentation

  • : En regardant par la fenetre
  • En regardant par la fenetre
  • : Un blog sur l'actualité, la politique, la société, l'économie, l'information. Plusieurs rédacteurs de tout horizons politiques et géographiques. Le but étant le dialogue, chaque commentaire trouvera une réponse de notre part.
  • Contact