Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 18:44

Pour marquer la sortie de Silvio Berlusconi du parlement italien, ci-dessous un article que j'avais publié en 2008 sur mon blog italien et retraçant de façon chronologique l'entrée précipitée du "Cavaliere" en politique. Cet exercice permet de une mise en perspective des évènements historiques de cette époque et ainsi de comprendre le pourquoi de cette entrée en politique. (pour approfondir chaque point, des liens sont disponibles vers les documents télévisés de l'époque)

 

1992, Janvier

Confirmation à la surprise générale, de la sentence du maxi procès  de Palerme (premier grand procès du Pool anti mafia des juges Falcone et Borsellino) qui se déroule dans un bunker spécialement construit pour l'occasion: 360 condamnés, 2665 ans de prison plus 19 perpétuités distribuées. Révolte de la sphère mafieuse pour une "parole non respectée" (cf. lien ci-dessus).

 

1992, 17 Février

Arrestation de Mario Chiesa, à partir de là Tangentopoli éclate dans les médias nationaux et internationaux (Opération "Main propres" suite aux scandales de corruption du monde politique et économique). C'est l'implosion de la classe politique italienne. C'est la fin de la Democratie Chrétienne (DC). C'est la fin de Andreotti au pouvoir après 40 ans de DC.

Qui est Andreotti? La magistrature (sentence d'appel du procès, 2 mai 2003) distingue les faits allant jusqu'à 1980 et ceux successifs: Jusqu'au printemps 1980 Andreotti a "commis le crime de participation à l'association mafieuse Cosa Nostra "[crime n'existant pas en France ]. Ce crime est extinct pour cause de prescription. Pour tous les faits successifs à 1980, Andreotti est absous. La sentence parle en outre d'une "authentique, stable e amicale disponibilité de l'accusé envers les mafieux jusqu'au printemps 1980". En cassation (15 octobre 2004), la cour confirme et précise dans les motivations "la sentence a révisé son jugement non plus en une simple disponibilité mais en une plus ample et juridiquement significative collaboration avec l'association mafieuse Cosa Nostra". En termes plus compréhensibles, Andreotti était le référent politique de la Mafia au sein de l'Etat.

Avec Tangentopoli et la fin de la DC, il se crée un vide politique: la mafia cherche un nouvel interlocuteur.

 

1992-1993 Guerre frontale contre l'Etat

1992, mai. Attentat au juge Giovanni Falcone.

1992, Juillet. Attentat au juge Paolo Borsellino.

1993, Janvier. Salvatore Riina, présumé chef de Cosa Nostra est arrêté. De nombreuses polémiques éclatent suite à la non perquisition du refuge du fugitif.

1993, Mai. Attentat à la galerie des Offices de Florence.

1993, Mai. Attentat à Maurizio Costanzo (présentateur emblématique de la télévision italienne, maître maçonnique de la loge P2 alors que Berlusconi n'était encore qu'un simple adhérent. Costanzo était en outre contre la naissance du parti Forza Italia)

1993, Juillet. Attentat de la rue palestro, Milan

1993, Juillet. Deux attentats à Rome

1993, Décembre. Attentat (avorté pour "causes techniques") au stade Olympique de Rome.

 

1994, Création de Forza Italia et retour au calme

En Janvier, Marcello Dell’Utri et Silvio Berlusconi créent Forza Italia.

Au même moment, un deuxième attentat au stade olympique de Rome est cette fois-ci annulée au dernier moment par les mandataires à l'aide d'un appel téléphonique aux exécuteurs.

 

Qui est Silvio Berlusconi, chacun se fera sa propre idée.

Qui est Marcello Dell'Utri? Le 11 décembre 2004, le tribunal de Palerme condamne Dell'Utri à 9 ans de réclusion pour concours externe en association mafieuse. Le sénateur est aussi condamné à 2 ans de sursis, outre l'interdiction à perpétuité d'effectuer des fonctions publiques. Dans les motivations de la sentence on peut lire: "la pluralités des activités de Dell'Utri a constitué une concrète, volontaire, consciente, spécifique et précieuse contribution au maintien, à la consolidation et au renforcement de Cosa Nostra, à laquelle Dell'Utri a aussi offert l'opportunitée d'entrer en contact avec d'importantes sphères de l'économie et de la finance, aux fins de l'aider à poursuivre des fins illicites, aussi bien économiques que politiques". La sentence dit que le parti politique Forza Italia a été construit sous l'impulsion de Marcello Dell'Utri aussi dans le but de venir à la rencontre des exigences de Cosa Nostra.

Marcello Dell'Utri et Silvio Berlusconi

Marcello Dell'Utri et Silvio Berlusconi

Sentence Andreotti 2005 (ITA)

La dernière interview de Paolo Borsellino, traitant entre autre de S. Berlusconi, réalisé par deux journalistes français, Fabrizio Calvi et Jean Pierre Moscardo pour Canal +.

La nécronologie de Berlusconi

Partager cet article

Repost 0
Published by UcCaBaRuCcA - dans Histoires d'Italie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : En regardant par la fenetre
  • En regardant par la fenetre
  • : Un blog sur l'actualité, la politique, la société, l'économie, l'information. Plusieurs rédacteurs de tout horizons politiques et géographiques. Le but étant le dialogue, chaque commentaire trouvera une réponse de notre part.
  • Contact